SK (Festival de Cannes)

En 1989, le magazine 7 à Paris envoie SK sur son premier Festival de Cannes et depuis ces 25 dernières années, il couvre le tapis rouge.

Grâce à sa technique délicate (large ouverture de l'appareil sans l'utilisation du flash), il saisit l'humanité des acteurs, fait ressortir leur profondeur sans jamais retoucher ses images.   

Entre New-York et Paris, il poursuit sa carrière en free-lance. New-York est une source d'inspiration pour SK. Des foules métissées et colorées, des grattes-ciels majestueux, la pluie à Manhattan.

Le détail qui nous échappe, l’incontrôlé, ce sont des moments que capture Stéphane. Rien n’échappe à son oeil aiguisé, qui parvient à capturer chaque petite partie d’une seconde où les célébrités vont se laisser aller au naturel. Loin des moments de pause devant la presse.
Il créé son propre monde sur le tapis rouge, et photographie des moments de relaxation, d’énergie et d’honnêteté. Il est le seul au monde à percevoir ce monde empli de célébrité comme une opportunité, et non une restriction. Une mise en scène crue pour son talent unique de photographe